Blog

les 3 mousquetaires à Vaux le Vicomte

Les 3 mousquetaires à Vaux-le-Vicomte

Hello les ptits loups !

Ça faisait longtemps que je n’étais pas passée par ici, mais vous commencez à avoir l’habitude ^^ Pourtant j’ai quelques idées d’articles mais il faut que je trouve le courage de les écrire. En attendant revenons à notre « marronnier » : la journée Grand Siècle de Vaux-le-Vicomte !

L’idée d’une tenue féminin/masculin ne date pas d’aujourd’hui, je devais déjà en porter une de style pirate dessinée par mon homme pour l’édition 2015, mais comme le XVIIème siècle était à l’honneur je n’ai pas pu resister à me faire une robe de cour 1660. J’ai donc ressortie l’idée pour cette année, en la retravaillant un peu. Le costume d’homme du XVIIIème siècle féminisé est souvent vu alors que celui de la première moitié du 17e beaucoup moins. En plus je voulais absolument un grand chapeau à plumes ! Je suis donc partie sur l’idée d’une mousquetaire ^^

mylène farmer sophie Marceau
Mylène Farmer – Libertine / Sophie Marceau dans La fille de D’Artagnan

Le scorpion le scorpion
Anthea dans Le Scorpion de Marini

Charles Ier Hélene Fourment
Charles Ier d’Angleterre par Mytens (National Portrait Gallery) 1631 /
Hélène Fourment dans sa robe de mariée par Rubens (National Museum in Wrocław) c.1630

Bien sur l’idée même d’une femme mousquetaire n’a rien d’historique alors le costume ne le sera pas non plus malgré quelques détails rappelant la période Louis XIII. Voila ma planche d’inspiration sur Pinterest : https://fr.pinterest.com/persephoneia6/f%C3%A9minin-masculin Et mon interprétation en dessin :

musketeer

La culotte à pont, serrée, est plus 18e. A l’époque des mousquetaires tels qu’on les imagine (sous le reigne de Louis XIII) les culottes sont plus bouffantes et à braguette. La mienne est en tissu non-identifié stretch (du jersey j’imagine) noir. Un patron maison, quelques boutons et voila une culotte très confortable qui peut même servir de pantacourt en été !
La chemise est la classique chemise homme des 17 et 18e siècles faite à partir de rectangles de coton fin et fluide et assemblés par des coutures anglaises. J’ai fait l’encolure bien large et pouvant se froncer à l’aide d’une coulisse afin de pouvoir l’utiliser dans différentes configurations (col serré, grand décolleté…). Sont en cours un col cousu à grands points à la main afin d’être amovible et des poignets en forme de cône (amovibles également) le tout sera orné de dentelle dès que je l’aurai reçu.

culottecostume chemise
poignets et col Lace Cuff
Col et paire de revers de poignet 1630-35 (Victoria and Albert Museum) /
Détail du poignet – Portrait d’une femme par Pickenoy c. 1630 (The Detroit Institute of Arts)

Le corselet est inspiré des robes de l’époque pour la forme mais sans bretelles ni manches, avec de larges basques. Il sera porté sur la pièce d’estomac jaune faite pour ma robe à la mantua et décoré de rubans et laçage en velours noir.

mytens corselet
Catherine Howard, Comtesse de Salisbury par Mytens 1629

Sa construction est simple puisqu’il n’y a que 2 pièces à l’avant et 2 pièces à l’arrière et une basque pour chaque pièce (plus la pièce d’estomac bien sûr). Les rubans de velours crééent l’illusion d’une découpe plus complexe. Chaque pièce est constituée d’un tissu très solide et d’un tissu épais cousus ensembles par les casiers à baleines puis assemblés à une couche de coton bleu canard. J’y ai cousu ensuite les basques correspondantes. Puis les pièces sont cousues entre elles envers contre envers et la couture est renforcée par un point de bourdon. Ces coutures seront cachées par des rubans.

construction du corselet construction du corselet 
construction du corselet 
construction du corselet

Mon budget étant très serré en ce moment j’ai dû faire les fonds de tiroirs pour les baleines. J’ai quand même pu dénicher des baleines acier pour encadrer mes oeillets du dos (déjà brodés mais je n’ai pas fait de photo) le reste est en baleine plastique renforcé et pour que le devant soit bien droit j’ai utilisé un bout de cintre en feraille, et ça marche très bien ^^ En plus c’est plus fin qu’une baleine donc mes oeillets pourront être plus près du bord. Il ne reste plus qu’à finir de coudre les rubans et broder les oeillets du devant. J’ajouterai normalement une ceinture en velours large terminée par un noeud, comme sur les tableaux d’époque.

Abraham Bosse manteau
L’Homme à la cravache par Abraham Bosse d’après Jean de Saint-Igny, 1629

Enfin le manteau (en fait plutôt une cape, mais qu’on appelait manteau au 17ème) porté sur une épaule complétera tout ça. Finalement il sera plus simple que sur le dessin, pas de fentes ni de boutonnières, autant de boutons me coûterai trop cher. Par contre il devrait comporter des poches cachées pour tous les accessoires modernes :p,
En plus du chapeau il faudra que je réflechisse aux accessoires du style épée et pistolet mais sans pour autant trop me surcharger (il faut quand même tenir toute la journée).

Bon c’est bien beau tout ça mais vous allez me dire « ça ne fait qu’un seul mousquetaire ! ». Parce que je ne vous ai pas encore parlé de ma soeur et ma belle-soeur ! Pour ma soeur sa veste de la première année sur un pantalon et des bottes d’équitation, avec un chapeau à plumes et des accessoires appropriés devraient donné quelque chose de sympa. Et pour ma belle-soeur je l’aide à déchiffrer le patron 2172 de Simplicity pour faire une veste bordeaux. Elle s’est trouvé de belles bottes camel qui colleront très bien et elle aura aussi son chapeau à plumes.

simplicity 2172 Costume Isa
simplicity 2172

Il ne nous reste plus qu’à trouver notre « D’Artagnette » :p

Soyez le premier à publier un commentaire.

Choississez l'article à afficher parmi les 10 derniers de votre blog.